Sanction de la formation :
Le négociateur immobilier est le (ou la) professionnel(le) en charge de trouver des biens, qu’il s’agisse de terrains, d’immeubles, d’appartements, de maisons… qui seront proposés à la vente ou à la location par ce professionnel de l’immobilier. Le négociateur immobilier joue le rôle d’intermédiaire entre les vendeurs et les acheteurs d’un bien, ou entre les propriétaires et les locataires. La transaction de biens immobiliers comprend donc l’intervention préalable du négociateur, puis celle de l’agence et enfin celle du notaire, qui prendra en charge la gestion et l’établissement des actes liés à la vente.

ACTIVITÉS TYPES COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES
BC1 – Accueillir, informer, conseiller le client en recherche d’un bien 1 – Communication avec les clients
La découverte du client
2 – Les outils numériques
3 – L’accueil du client par l’agence
Les clients/ la typologie des clients
4 – La constitution d’un fichier de biens immobiliers
5 – Le processus d’achat et de prise à bail
(Profil client acquéreur)
6 – L’accompagnement de l’acquéreur
Les solutions pour faire progresser une réflexion
Client
7 – Les biens immobiliers : typologie et caractéristiques
8 – Le secteur de l’immobilier
La connaissance d’un secteur
BC2 – Rechercher des biens immobiliers, prospecter et prendre des mandats de vente ou de location 1 – Le processus de vente et de mise en location
(Profil client-vendeur)
2 – L’accompagnement vendeur
Les solutions pour faire progresser
une réflexion client
3 – La prospection immobilière
4 – L’estimation/l’évaluation d’un bien immobilier
5 – Les travaux sur un bien
6 – La prise de mandat d’un bien immobilier
7 – Le marketing des biens immobiliers
BC3 – Accompagner le propriétaire jusqu’à la signature d’un compromis d vente avec un acquéreur ou jusqu’à la conclusion d’un avec un locataire 1 – Le financement d’un bien
2 – La fiscalité des biens immobiliers
3 – Les baux de location d’habitation
4 – Promesse unilatérale et compromis

Public visé :   

  •  Demandeur d’emploi.
  • Salarié.

Prérequis :    

Etre titulaire Bac +2 ou d’un niveau Bac +2 dans les domaines juridique, économique ou commercial (sous réserve d’échec aux épreuves) ou d’un bac complété de 3 années d’expérience professionnelle dans les domaines de la comptabilité, du droit, de la gestion ou de l’immobilier.

Modalités :            Admission sur entretien et tests, admission sur dossier.

Initiale : Formation en présentielle et/ou à distance

Rythme : Du lundi au vendredi 5/7h, 35h hebdomadaires.

Durée : 329 heures de formation.

Prochaine rentrée : Septembre

Nombre de stagiaires : Minimum 18 – Maximum 25

Méthodes pédagogiques :

  • Cours magistraux, travaux dirigés en petits groupes, exposés.
  • Cours obligatoires avec contrôle continu de l’assiduité et des connaissances à l’oral et à l’écrit ;
  • Conférences dispensées par des intervenants extérieurs ;
  • Mises en situation professionnelle ;
  • Validation :
    – Contrôle continu (25%)
    –  Evaluation finale (75%)

 

Moyens pédagogiques :

  • Salles de cours équipées de vidéoprojecteurs et connectées à Internet ;
  • Mise à jour périodique des matériels et des versions des logiciels.
EPREUVES DESCRIPTION DE L’EPREUVE
Epreuve de synthèse

 

Epreuve écrite – durée 5h15

 

Sujet envoyé par le ministère du travail

Mise en situation professionnelle : Le candidat doit remplir une mission de secrétaire assistant(e) médico-social(e) dans le cadre d’une étude de cas nécessitant la réalisation de travaux sur un poste de travail connecté à internet.
Entretien technique

 

Epreuve orale – durée 30 mn

 

Le jury est habilité par le Ministère du Travail

Les résultats des travaux réalisés pour l’épreuve de synthèse ainsi que les informations fournies dans le dossier de synthèse servent de support à l’entretien technique.

 

A l’issu de l’entretien technique, le jury évaluera les acquis du candidat et les comparera aux requis du titre.

Entretien final

 

Durée 15 mn

Le jury reçoit en entretien le candidat pour faire part de sa décision.

 

Cet entretien est destiné à vérifier le niveau de maîtrise des compétences requises pour le titre sur la base :

– de l’épreuve de synthèse

– du dossier de synthèse

– des évaluations passées en cours de formation

 

Le jury peut délivrer l’intégralité du Titre Professionnel, ne délivrer qu’une unité sur deux ou encore ne délivrer aucune partie du Titre Professionnel.