5s-cest-quoi

La Méthode 5S c’est quoi ?

Le déploiement de la méthode 5S continue la base d’une démarche d’Amélioration Continue. En effet sans le 5S rien ne peut réellement commencer. Bref vouloir faire du Lean, du Kaizen, de la Qualité, de la performance (appelez ça comme vous voulez) est voué à l’échec sans ce socle solide. 

Nous savons tous ce qu’est le 5S, ou presque : une méthode structurée avec un déroulé bien précis applicable du poste de travail jusqu’à l’ensemble d’une organisation.

Les 5 étapes de la Méthode 5 S

La méthode 5 S se déroule en 5 étapes qui correspondent à des degrés de maturité du déploiement de la méthode. Le passage d’une étape à la suivante ne peut se faire que si un certain nombre de critères sont remplis. Cette vérification se fait lors d’audits 5S. Les étapes sont les suivantes :

  • Seiri (Trier)
  • Seiton (Ranger)
  • Seiso (Nettoyer)
  • Seikeitsu (Standardiser)
  • Shitsuke (Faire respecter)

Nous allons maintenant détailler les différentes étapes de la Méthode 5S.

Demandez un devis pour une Formation à la Méthode 5S

Seiri (Trier)

Faire le tri entre ce que l’on souhaite conserver (et donc ce qui est utile) et ce qu’il l’est moins.

Il faut bien entendu se poser la question de l’inutile :

  • est-ce vraiment inutile ?
  • est-ce qu’un collègue pourrait en avoir l’usage ?
  • peut-on le recycler ?
  • peut-on le vendre ?

Jeter ne doit constituer que l’ultime option et, dans tous les cas, avec l’aval du management.

Il est possible d’utiliser 2 bacs ou 2 zones séparées : l’utile et l’inutile, afin de faciliter cette opération de tri.

Durant cette phase des risques sécurité sont, souvent, mis en évidence (extincteurs inaccessibles, sorties de secours obstruées, chutes potentielles d’objets…)  

rangement-5s
ranger-5s

Seiton (Ranger)

Ranger, certes, mais de manière intelligente :

  • mettre les objets dont la fréquence d’utilisation est la plus importante à proximité 
  • travailler sur l’ergonomie du poste et favoriser également le Management Visuel (Visual Management)
  • utiliser les marquages de couleur au sol pour positionner les objets, les containers, les engins, les poubelles…
  • éviter les déplacements inutiles et les MUDA (Gaspillage en Japonais) en général.

En bref une place pour chaque chose et chaque chose à sa place.

Seiso (Nettoyer)

Cette phase de nettoyage minutieux du poste de travail permet de mettre en lumière un certain nombre de dysfonctionnements. Il peut s’agir de risques sécurité (chute d’objets, mauvaise hygiène câblage et obstacles divers), de problèmes matériels (fuites, usures, composants rejetés au sol, pièces sous les armoires…) ou de soucis liés à l’hygiène (zones inaccessibles, difficiles à nettoyer, produits de nettoyage inadaptés, contaminations …).

En employant la méthode des 5 pourquoi ? vous allez pouvoir éradiquer définitivement les origines de ces dysfonctionnements.

nettoyer-5s
standardiser-5s

Seikeitsu (Standardiser)

À ce stade les règles de rangement et de nettoyage sont formalisées afin de standardiser les modes d’actions et d’uniformiser les pratiques. Les responsables de zone 5S sont chargés de fixer les règles en collaboration avec leurs équipes et en accord avec les standards de l’organisation (procédures, code couleur, marquages au sol, fréquence et formulaire des audits 5S, instructions de nettoyage)

Shitsuke (Faire respecter)

L’étape la plus importante : conserver l’esprit 5S et veiller à l’application des standards. Les audits 5S permettent de mesurer le niveau 5S de chaque zone et de quantifier les progrès. La traduction littérale de Shitsuke serait « le père qui gifle ses enfants » fort heureusement, les châtiments corporels n’ont plus cours mais une certaine rigueur (ou plutôt une rigueur certaine) est nécessaire à cette étape.

respecter-5s

Les freins à la méthode 5S

Les réflexions (et donc parfois les freins) autour du 5S sont bien souvent les suivantes : 

« C’est un peu un ménage de printemps ? »

Non c’est un changement d’état d’esprit qui ne doit pas permettre un retour en arrière, il est donc nécessaire d’aller au bout de chaque étape pour obtenir un résultat durable.

« Je m’y retrouve parfaitement dans mon bazar (Muda) ! »

Nous avons tous nos habitudes mais il est nécessaire d’envisager que plusieurs personnes puissent occuper un même poste de travail ou encore que l’on ait besoin de s’y retrouver en cas de l’absence d’un collaborateur.

« C’est réservé à l’industrie. »

Ah et pourquoi donc ? Le 5S est applicable partout où il y a de la vie en communauté. On parle d’ailleurs de 5S bureau voir de 5S ordinateur (fichiers partagés).

« On est des créatifs, on n’est pas concernés. »

Le processus de création n’est pas antagoniste avec la notion de 5S bien au contraire. Les contraintes liées à la conception (R&D, test, laboratoire, atelier prototypes…) nécessitent une discipline dont la méthode 5S peut s’avérer un bon vecteur.

« De toute façon le client, il ne vient jamais nous voir »

On ne fait pas le 5S uniquement pour satisfaire le client, on le fait aussi pour évoluer dans un cadre de travail agréable et sécurisé.

« On ne va pas subir la dictature d’une méthode japonaise. »

Les Japonais ont eu la bonne idée de formaliser cette méthode qui est finalement basée sur le bon sens et l’intérêt de tous.

« Le 5S il faut en avoir l’esprit, ce n’est pas dans notre culture, on est des Latins »

Le 5S n’est pas une question de culture nationale, mais de culture d’entreprise. À ce titre, le comportement du management doit être exemplaire. Ainsi, l’une des principales causes d’échec du 5S est l’absence d’implication des managers. Il est rare qu’une démarche de progrès (5S, TPMKaizen, etc.) fonctionne par simple injonction. L’appropriation de la méthode 5S par les collaborateurs est essentielle. Il faut donc donner du sens à la démarche en exposant clairement les objectifs à atteindre et l’apport de la méthode 5S.

Qui participe à une démarche 5S ?

L’ensemble de collaborateurs doit être associé à une démarche 5S. On ne pourrait concevoir qu’une partie de l’organisation tende vers une certaine excellence opérationnelle et que ce ne soit pas le cas pour le reste.
Il est nécessaire de nommer un pilote  par zone 5S : c’est le responsable du déploiement de la méthode cet espace. Les équipes 5S, associés aux zones, devront être formés à la méthode.

Des audits étant à envisager, il sera nécessaire d’avoir des compétences pour ces processus régulateurs.

Quand commencer une démarche 5S ?

Si vous intégrez un lieu neuf ou réaménagé vous pouvez envisager de mettre le 5S immédiatement afin d‘ancrer rapidement ces bonnes pratiques.

Pour un espace existant, vous pouvez associer le 5S à des événements ponctuels qui peuvent être liés à un chantier pilote :

  • Arrivée d’une nouvelle ligne de production
  • Mise en place d’une démarche Lean globale
  • Création de nouvelles surfaces de stockage ou de bureaux
  • Construction d’une extension


Le démarrage d’une démarche 5S n’est, cependant, pas forcément à conjuguer avec un événement particulier.
 L’impulsion et l’implication de la Direction restent essentielles.

Combien coûte la méthode 5S ?

La question à se poser est : combien rapporte une démarche 5S ? La réduction des Muda (déplacements et gestes inutiles, stockages couteux, pertes d’espaces…) doit vous permettre de réaliser des économies, sans parler de la diminution résultante des 5R (Rebuts, Retouches, Réclamations, Retards, Remises). L’amélioration des conditions de travail constitue aussi un gain parfois difficilement mesurable mais tellement apprécié. La diminution des accidents de travail est également un impact non-négligeable du 5S.

Vous devrez cependant quantifier préalablement les coûts de votre démarche :

  • formation
  • sensibilisation/information
  • déploiement
  • chantiers 5S
  • accompagnement éventuel
  • audit
  • matériel lié au Visual Management
  • remise en état de matériel, d’équipement, de produits de nettoyage adaptés
  • marquages au sol

 

Comment mettre en place le 5S ?

  • Obtenir l’engagement de la direction (exemplarité)
  • Impliquer l’ensemble du personnel
  • Former les collaborateurs
  • Communiquer sur la démarche 
  • Déployer la méthode 5S
  • Appliquer la méthode 5S de manière rigoureuse et constante


Et vous ? A quel S êtes-vous ?

Découvrez notre formation sur le 5s : Formation 5s